Trauma, une confession

Certaines d’entre vous, amies lectrices, ont peut-être remarqué que j’étais souvent absent du bureau depuis quelques semaines. J’ai décidé d’assumer ma vulnérabilité en partageant avec vous l’objet de mon malaise. C’est que, voyez-vous, un incident survenu récemment a profondément perturbé ma psyché et m’a, j’en ai bien peur, volé à jamais ce qui me restait d’innocence. Je souffre d’un traumatisme qui sera très difficile à surmonter. Pour tout dire, je vis un état de choc. Dernièrement, en écumant la toile à la recherche de photos de nurses pour égayer mes récits sur ce blogue, je suis tombé sur une série de photos qui a marqué mon imagination au fer rouge… des photos mettant en scène une infirmière et une canne de bines. Oui, vous avez bien lu, une canne de bines. La perversion humaine ne connaît donc aucune limite? Depuis ce fâcheux incident, chaque fois que je prends place devant l’ordinateur pour vous écrire, une nausée souveraine s’empare de moi et un vertige insurmontable me gagne. Je cherche encore le remède.

About these ads
Comments
4 Responses to “Trauma, une confession”
  1. Marie dit :

    Damn!!!! J’ai même pas déjeuner encore!

  2. Pistov dit :

    A part se faire licher par un raton-laveur..?

  3. Nicky dit :

    Moi , j’ai vu un VID sur le web d’un gars qui s’empallait sur une bouteille qui éclate , et ca, j’en suis pas revenu !!! J’ai mal au coeur, juste d’y penser et j’ai le coeur solide pourtant….J’aurais aimé jamais ne l’avoir vu …. :S

  4. Doc dit :

    C’était pas une bouteille, chère, c’était un pot Mason. Et oui, c’était plutôt perturbant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :